RSS

Tag Archives: primo arrivants

Formation lire aux primo-arrivants

Mercredi 18 janvier à Saint-Brieuc, Le Resia recevait les bénévoles de Lire et faire lire pour la formation « Lecture aux primo-arrivants ».

La formation était animée par Thierry Chevrolet, enseignant au Collège Rosa Parks de Rennes. Un enseignant au parcours plutôt atypique. Très vite il oriente sa carrière vers des publics spécifiques, il commence en primaire, puis au collège, à donner des cours aux enfants du voyage. Il installe  un système de devoirs et un suivi qui, malgré la distance et l’itinérance de ses élèves, lui permet de maintenir un lien. Par la suite, il prend un poste auprès des non-lecteurs de la prison des hommes de Rennes et retournera en collège dans une classe UPE2A (Unité pédagogique pour élèves allophones arrivants) un peu spéciale: une classe NSA (Non scolarisés antérieurement).
Et c’est pour la lecture à ces jeunes particulièrement, que les bénévoles de Lire et faire lire étaient en formation ce mercredi. Certains pour s’informer, d’autres pour enrichir leurs actions auprès de jeunes migrants allophones avec lesquelles ils sont déjà engagés, au collège Racine, notamment.
Durant la journée, Thierry Chevrolet a donc expliqué comment il travaillait et avec quels outils.
Tout est dans l’art de rester ludique.
L’enseignant est lui-même joueur, et propose régulièrement des chasses aux trésors avec des codes à déchiffrer, mêlant chiffres et lettres. Il travaille à partir de BD de Boule et Bill, qui lui permet de développer le vocabulaire, aborde la ponctuation et fait travailler l’imaginaire. Ou bien des carnets de mots-croisés pour enfants qu’il exploite pour leurs illustrations.
Il nous parle aussi du travail sur ordinateur, avec des logiciels, qu’il utilisait aussi avec les hommes de la prison, comme il l’utilise avec les UPE2A. (Logiciels comme 1000 mots pour apprendre à lire; Assimo; ELPE écouter lire parler écrire).

T. Chevrolet insiste sur l’importance et la place du jeu dans l’apprentissage de la lecture et plus globalement de la langue.
Il propose plusieurs pistes de jeux : La réalisation d’un abécédaire en photos de la ville, Le traditionnel Qui est-ce? pour développer le vocabulaire de la description d’un personne, des suites de mots que chacun doit répéter et compléter jusqu’à ne plus retenir tous les mots cités, des saynètes à mettre en scène, inventer une histoire autour d’une image…
Il faut laisser place à son imagination!
La formation se déroulait donc au Résia à Saint-Brieuc. Pour les personnes intéressées, le Résia est un espace de citoyenneté et de solidarité internationale, c’est un lieu ressource ( il dispose d’une bibliothèque) et d’accompagnement de projets associatifs.
En termes de ressources, vous pouvez trouver dans les méthodes de CP des pistes à travailler avec des adolescents allophones, que l’on peut détourner de façon ludique.
Il existe également des Centres académiques pour la scolarisation des enfants allophones nouvellement arrivés (CASNAV) qui ont un rôle de médiation et de coopération entre les différents intervenants auprès des élèves allophones et propose également un centre de ressources. Des jeux éducatifs sont également disponibles à Canopé 22.

 
Laisser un commentaire

Posted by on 23 janvier 2017 in Formation

 

Tags: , , , ,

Lire et faire lire en formation: les articles de Ouest France et du Télégramme

Les bénévoles de « Lire et faire lire » en formation

Dispositif soutenu par le ministère de l’Éducation nationale, « Lire et faire lire » est un projet qui a pour but de développer le plaisir de lire auprès des enfants et ados en s’appuyant sur le lien intergénérationnel. Coordonné au plan départemental par la Ligue de l’enseignement et l’Union départementale des associations familiales, il regroupe plus de 250 bénévoles qui interviennent dans plus de cent structures, crèches, accueils de loisirs, bibliothèques, écoles maternelles et primaires, collèges et lycées, hôpitaux, aires d’accueil pour enfants du voyage… Des bénévoles, âgés de plus de 50 ans, pour qui sont organisées deux fois par mois des journées de formation sur des thèmes définis. C’était le cas mercredi et jeudi, à Saint-Brieuc, avec des intervenants abordant les thèmes des élèves mineurs isolés non francophones et de la lecture avec tablettes. Ces formations ont été particulièrement appréciées par les participants. Publié dans le Ouest France du 20/01/2017

Lire et faire lire. Les bénévoles formés à intervenir auprès de non-francophones

Vingt bénévoles du dispositif « Lire et faire lire » ont suivi une formation, mercredi, pour intervenir auprès d’un public de jeunes étrangers. Thierry Chevrolet, professeur au collège rennais Rosa Parks, qui enseigne auprès de non-francophones, est venu partager son expérience et ses pratiques pédagogiques. « Plusieurs bénévoles se retrouvent confrontés à des jeunes qui ne parlent pas français et ont donc besoin d’outils », explique Nathalie Larvol, coordinatrice du dispositif pour la Ligue de l’enseignement. « Depuis la rentrée 2015, on intervient une heure par semaine auprès de jeunes primo arrivants scolarisés au collège Racine, en complément de leurs cours de français. On teste, on invente des outils, on découvre au fur et à mesure. Cette journée nous permet de prendre un peu de recul, d’échanger sur nos pratiques », explique Brigitte, l’une des quatre bénévoles qui intervient dans l’établissement. Publié le 21 janvier dans le Télégramme

 
Laisser un commentaire

Posted by on 23 janvier 2017 in Articles de presse

 

Tags: , , ,