RSS

Elles lisent des histoires pour enchanter les écoliers

12 Jan

Lire et faire lire. Chaque semaine Liliane Moizan et Martine Debroize donnent de leur temps aux écoliers. Pour lire des histoires. Et leur donner envie de se plonger dans les livres.

Martine Debroize, Liliane Moizain et Nicole Renaud, trois des bénévoles de Lire et faire lire, avec les deux coordinatrices départementales, Nathalie Larvol et Séverine Ropers.

Les gens d’ici

« C’était il y a cinq ans, j’écoutais une émission à la radio, raconte la Dinannaise Martine Debroize. L’écrivain Alexandre Jardin évoquait ses combats pour la promotion de la lecture. S’inspirant de ce que faisait un groupe de retraités à Brest, il proposait à des bénévoles d’aller lire des histoires aux plus jeunes. ».
L’objectif était de créer ainsi des bataillons de mamys et de papys prêts à faire la promotion de la lecture en faisant vivre des livres auprès des plus jeunes, à travers la lecture à voix haute. « Qui n’a pas le souvenir d’une histoire, découverte ainsi grâce à un enseignant ou un parent ? »

Ils sont 250 en Côtes-d’Armor

Le projet a fait son chemin. Soutenus par la Ligue de l’enseignement et les associations familiales, « ils sont désormais 18 000 bénévoles en France, souvent retraités mais pas tous, dont 250 en Côtes-d’Armor, à s’investir dans les établissements scolaires, explique l’animatrice du réseau, Nathalie Larvol. Des gens qui enchantent leur quotidien en lisant des histoires aux enfants. ».
Et à qui la Ligue et l’Ufaf proposent régulièrement des formations. Lundi matin, ils étaient une vingtaine à se retrouver dans les locaux de la librairie Le Grenier, à Dinan. Avec Jeanne François, comédienne au théâtre de Folle Pensée, de Saint-Brieuc : « Quand on lit un livre à un auditoire, on est aussi en représentation. Au théâtre, quand nous démarrons un nouveau texte, c’est toujours en le lisant à voix haute. » Pour mieux comprendre les phrasés et les sonorités.
Des conseils dont Liliane et Martine vont faire leur miel. « Mon plus grand plaisir, c’est quand un enfant vient me voir à la fin de la séance pour me demander de lui écrire le titre du livre, avoue Liliane, une retraitée qui intervient à l’école des Fontaines. Pouvoir lui répondre qu’il pourra l’emprunter à la bibliothèque et le voir sourire, c’est un vrai cadeau. Dans ces moments-là on est récompensé de notre investissement. »

Une malle aux trésors
« J’ai bien sûr mes livres préférés, reprend encore Martine, jeune lectrice à l’école de la Garaye. Et je traîne dans les librairies pour en découvrir de nouveaux. C’est un vrai plaisir. Je me constitue ainsi une malle aux trésors que, je l’espère bien, je ferai découvrir un jour à mes petits-enfants. »

Lire et faire lire intervient dans les crèches, écoles, hôpitaux et établissements scolaires. Renseignements : sur internet, lireetfairelire22.org – Article Ouest-France du 10/01/2017

 
Laisser un commentaire

Posted by on 12 janvier 2017 in Non classé

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.