RSS

Daily Archives: 9 février 2017

Formation lire aux pré-ados

Ce lundi 6 février à Lannion, dans l’espace Sainte Anne, s’est tenue la formation « Lire avec les pré-adolescents ». La formation était présentée par Agathe Kalfala, coordinatrice de Lecture Jeunesse.
Lecture Jeunesse est un centre de ressources et de formation qui a pour cible les adolescents et le jeunes adultes. L’association, forte de ses 40 ans d’expérience, étant son spectre aux pré-adolescents. Et c’est le sujet de la formation pour Lire et faire lire.
Commençons par le commencement: c’est quoi, un pré-ados?

Le pré-adolescent est défini par sa tranche d’âge, entre 9 et 12 ans. C’est l’élève de CM2, de 6e, de 5e. Au regard des bénévoles de la formation, on peut retenir des termes tels « rupture, rebelle, désir de grandir, questionnement, sensible, fragile, curieux ». La pré-adolescence, c’est le moment de changement, de transition, de transformation. Le regard change: celui que l’on porte sur soi, celui que l’on porte sur les autres. De nouveaux codes apparaissent, on assiste à une prise de possession de soi, à l’affirmation d’un univers propre. Il faut faire face à une autonomie nouvelle (aller et rentrer seul du collège, avoir les clés de la maison..), à un rythme nouveau aussi. Fini les longues récréations, les horaires changent, le nombre d’adultes auxquels on est confronté…
Le collège, c’est aussi un nouveau vocable, wesh!
Pour comprendre le phénomène de transformation des ados, une petite vidéo peut vous éclairer en cliquant ici.
Les cahiers d’Esther, la bande-dessinée de Riad Sattouf, peut également vous donner une idée de la vie des pré-ados.
Et ils lisent quoi, ces pré-ados?
Les pré-ados ont un rapport particulier aux médias. Ils ont leurs propres revues (Par exemple: « Julie », « Le Monde des Ados »…). Ils regardent les Youtubeurs, comme Norman, Cyprien, Squeezie, sur leur chaîne Youtube. Ils passent beaucoup de temps sur internet. Alors, comment lire avec les pré-ados?
On peut lire des albums avec eux, comme Les arbres pleurent aussi d’Irène Cohen-Janca, ou Malala de Raphaële Frier.
Pour les romans, il ne faut pas hésiter à lire des extraits, pas forcément le début, parfois même juste la fin. On peut ainsi faire cogiter les jeunes, leur demander d’imaginer ce qui se passe avant l’extrait, ce qui se passe après…Pour vous aider dans vos choix d’ouvrages, vous pouvez consulter notre malle thématique  , la revue Lecture Jeune dont tous les numéros de plus de deux ans sont disponibles en pdf. Parlez-en avec les bibliothécaires!

 
Laisser un commentaire

Posted by on 9 février 2017 in Formation

 

Tags: , ,